28 février 2017

Pets-de-nonne (avec ou sans thermomix)

Aujourd'hui c'est mardi-gras, carnaval, on se déguise (famille pirate ici) on mange des beignets en tout genre, des gaufres, crêpes, pancakes etc... Bref on mange du gras, du sucré avant le mercredi des cendres et avant le début du carême qui viendra se clôturer la semaine Sainte par la fête Pascale (de Pâques en somme).

Mais quel drôle de nom me direz vous ! On les appellent aussi beignets de vent, beignet venteux ou soupirs de nonne... Selon la légende, le Pet-de-nonne tiens sa naissance à l'Abbaye de Marmoutier, réputée à l'époque pour sa cuisine et ses festins. Lors de la préparation d'un repas de la saint Martin, tout le monde s'affairait autour des fourneaux quand soudain, une bonne-sœur lâcha un pet (comment le dire autrement ?!). Gênée face à ses consœurs, elle aurait alors titubé, laissant tomber une cuillerée de pâte à chou dans une marmite de graisse chaude.

C'est quoi au juste ? Ce sont des beignets soufflés. En fait, vous réalisez une pâte à choux toute bête simple et au lieu de les cuire au four, vous passez vos petits tas de pâte à la friteuse. Et voilà moussaillon !





Ingrédients : (pour environ 35 pets-de-nonne)

25 cl d'eau
100 gr de beurre
20 gr de sucre en poudre
1 pincée de sel
4 œufs
130 gr de farine
huile de friture
sucre glace


Préparation :

Au TM31
Dans le bol de votre robot, mettre le sucre en poudre, le beurre, le sel et l'eau et réglez 5 minutes à 100°C, vitesse 1. Ajoutez la farine et mixez 1 minute 30 à vitesse 3. Laissez le bol ouvert pendant quelques minutes pour refroidir la pâte. Au bout de ce temps, programmez la vitesse 5 et faites tomber dans le bol du robot en marche les œufs 1 par un en attendant 5 secondes entre chaque ajout. Laissez tournez encore 30 secondes après l'ajout du dernier œuf. Pour plus de facilité (j'avoue que c'est pour ne pas être embêtée par les lames), Versez la pâte dans un saladier et commencez l'étape de cuisson des pets-de-nonne.

Sans Thermomix
Faîtes chauffer l'eau, le beurre, le sucre en poudre et le sel dans une casserole. Portez à ébullition. Hors du feu, ajoutez la farine d'un seul coup. Travaillez bien la pâte pour la "mettre en boule" et ainsi la sécher. Il ne faut plus que la pâte colle aux parois de la casserole. Laissez-là refroidir quelques minutes.

Versez la pâte dans un saladier ou dans le bol de votre robot. Ajoutez un à un les œufs battus en omelette. Incorporez bien chaque œuf à la pâte avant d'ajouter le suivant en mélangeant énergiquement. La pâte doit devenir bien lisse.


Pour la cuisson
Faîtes chauffer l'huile de friture dans une casserole ou dans une friteuse. Versez la pâte dans une poche à douille et faites-en tomber des petits tas dans l'huile bouillante (170°C). Vous pouvez aussi façonner ces petites boules de pâte à l'aide de deux cuillères à café, comme une petite noix.
Ne les faites pas trop gros autrement ils auront du mal à cuire à cœur (c'est du vécu !) et rappelez-vous qu'ils vont gonfler à la cuisson

Laissez cuire les pets-de-nonne pendant 5 à 6 minutes, ils mettent du temps à cuire à l'intérieur et leur couleur est parfois trompeuse. Ils se retourneront tout seuls dans l'huile, si non retournez-les. Lorsqu'ils sont bien dorés (couleur caramel), sortez-les à l'aide d'un écumoire et déposez-les sur du papier absorbant.

Saupoudrez les pets-de-nonne de sucre glace et servez-les encore tièdes.


N.B : En plus du sucre glace, vous pouvez saupoudrer les pets-de-nonne d'un peu de cannelle.
Vous pouvez aussi parfumer votre pâte après avoir ajouté les œufs avec un peu de rhum, de la fleur d'oranger, des zestes d'agrumes, arômes etc...


Source : Livre Fait Maison "Les grands classiques sucrés"
édit. Hachette Cuisine

1 commentaire:

LadyMilonguera a dit…

Ces gourmandises n'ont pas du faire long feu.